RDV culturels

Visite commentée de l'exposition "Pôl Roux : Moine, Berger, Créateur"

La BU d'Albi expose du 18 au 30 juin une trentaine d’oeuvres graphiques de Pôl Roux dans les trois salles de lecture, chaque espace illustrant une facette de son oeuvre. Dans la salle Nephtys, vous découvrirez La Parabole des Aveugles et Les Moniales d’Avila, d’une force monumentale. En mezzanine, une œuvre de 10 mètres de longueur vous surprendra, le Temps de l’Oubli... qui présente son travail calligraphique.  Bien d’autres surprises vous attendent ! Le parcours  sera ponctué de sculptures de Jean-Pierre Fondecave.

Complot sur le campus : J2

Les ateliers

  • 12h - 14h : Pause Cul-inaire par FIRE et le Planning Familial
  • 14h - 18h : Olympiades (Esplanade)
  • 16h - 18h : Inauguration du Jardin du Campus (Foyer Pascal.e Ambic)
  • 18h : Stands FIRE - Planning Familial - Addictions France (Foyer Pascal.e Ambic)

La soirée du Complot

  • 18h00 : Igbesi
  • 19h15 : Gagnant du Tremplin
  • 20h15 : Ankah (écouter ici)
  • 21h00 : Igbesi
  • 21h30 : Brama

Complot sur le campus : J1

Les ateliers

  • 16h - 17h30 : Salsa par Sabor A Mi (Esplanade)
  • 18h : Stands FIRE - Addictions France (Foyer Pascal.e Ambic)
  • 18h30 : Conférence de Jeanne Burgart Goutal - Introduction à l'écoféminisme (Bâtiment multimédia)

La soirée

  • 18h30 : Les contre-visites guidées par Jérôme Poulain (100 places)
  • 19h45 : Scène Slam
  • 21h00 : Les contre-visites guidées par Jérôme Poulain (100 places)

C'est quoi les contre-visites ?

Détaché exceptionnellement par le service "Finances, Marketing

[concert] Epilexique, cérébro dancing

Dialogue entre une révoltée à la verve brute et engagée et un musicien obsessif aux sons minimalistes, trafiquant des machines, synthétiseurs et boites à rythmes. Dans une techno sauvage et obsessionnelle, les textes oscillent entre l'intime et l'universel, abordent la vie, la marge et les dérives, fresque épique ou brève de vies à danser. Du chant poétique au cri de guerre, entre absurdité, poésie noire et espoir.

[spectacle] Argent, pudeurs et décadences, comédie monétaire

Argent, pudeurs et décadences est une pièce de théâtre insolente et surréaliste qui plonge dans le royaume délirant de la monnaie. Une traversée de situations où les enjeux sont humains et monétaires, comiques et tragiques, en s’appuyant toujours sur les théories économiques actuelles et historiques. Qu’est-ce que l’argent ? D’où vient-il ?

[concert] Pandore, chansons sans concession

Si Baudelaire faisait du rock et Nietzsche de la chanson française, alors – peut-être – de leur rencontre aurait pu naître Pandore. Bercé à la fois par les Doors, Brel, Brassens ou Ferré, Pandore propose une musique empreinte de rock et de poésie, probablement inspirée d’un Bukowski sur des quais tardifs ou d’un Victor Hugo abandonné par Dieu. Sa verve romantique, à fleur de peau et fondamentalement anticapitaliste, sans espoir ni regret, se pose sur des envolées débordantes de fureur de vivre, entre rock, électro et chanson.

[concert] T.I.N.A., rap libertaire

There Is No Alternative. Cela fait maintenant dix ans que T.I.N.A. traîne ses guêtres dans l'underground français. De concerts en Open Mic, de Zad en salles clandestines, du 9-3 ou du 0-7, les MC's du groupe écrivent comme on assène des coups de griffes. Si les thèmes politiques restent leur marque de fabrique, les deux MC's n'oublient pas que le rap vient de la fête, du partage et du show.

[spectacle] Mémoires en short, Olivier de Robert

Olivier de Robert se définit volontiers comme conteur, mais ses Mémoires en short penchent du côté du one-man-show et de l'humour. Voilà donc le sport comme vous ne l'avez jamais imaginé, tout imbibé de souvenirs d'enfance et de folie d'adulte. On y découvrira qu'un coureur du Tour peut avoir la gueule d'un poisson regrettant l'aventure terrestre, que les avants au rugby sont des tendres ayant plus ou moins fait leur scolarité en apnée, et que le gardien de foot a le comportement d'un rat fou devant sa cage.