Recherche

L’indépendantisme en Catalogne : où en est-on depuis le référendum ?

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

Les villes et territoires intelligents : entre concepts et réalités quotidiennes ?

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

L’ancienne mine d’or de Salsigne : chronique d’une catastrophe environnementale annoncée ?

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

Sexualité des villes, sexualité des champs ?

Le champ de la géographie des sexualités s’est principalement structuré à partir d’études urbaines, voire métropolitaines, pour des raisons qui tiennent davantage à la saisie de l’objet qu’à sa nature. Cette orientation a durablement pesé sur sa constitution. Ce tropisme, qu’Halberstam qualifie de métrocentrisme, a souvent conduit à faire l’économie d’une investigation empirique du rural tout en englobant sous ce singulier des contextes extrêmement hétérogènes.

Le développement de la métropole toulousaine : entre forces et fragilités ?

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

Cafés Geo 2019/2020

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

En savoir plus

Fresque et art mural : une nouvelle valeur ajoutée pour les villes

Chaque "Café Géo" est organisé autour d'une présentation introductive sur la question du jour réalisée par un universitaire, avant de laisser place à un échange avec le public. Lors des séances portant sur une question ayant une incidence sur le territoire local, un acteur du monde socio-politico-économique local apporte en complément son point de vue ou son expérience en la matière.

Pierre et dynamiques urbaines, colloque international

Initié dans le cadre d'un programme Pessoa, ce projet regroupe l'Université Libre de Bruxelles, le laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (UMR 8589), l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne, l’Université do Minho de Braga, et l’Université d’Albi- Framespa (UMR 5136).

Programme, intervenants et résumé des communications à consulter ici.

Le site du colloque

L’Egypte : carrefour ou impasse migratoire ?

Moins médiatisée que ses voisins nord-africains lorsque sont évoqués les flux migratoires en Méditerranée, l’Égypte accueille pourtant depuis le début des années 1990 des migrants originaires du sud du Sahara, dont les nationalités et les statuts se sont progressivement diversifiés (demandeurs d’asile, réfugiés, étudiants, autres migrants, etc.). Pour la majorité d’entre eux, l’objectif initial n’était ni d’atteindre l’Europe, ni de rester durablement en Égypte.